Paname, ce n’est qu’un au revoir !

Étiquettes

, , , , , , , , ,


14 juillet2016 Paris est une feteParis, après 5 ans pile, je pars ! Je sais que tu vas me manquer, car tu m’as beaucoup apporté ! Une aventure savoureuse partagée en 3 ans à Versaaaaaailles et 2 ans à Clamart. Et quelle aventure de ouf….

Je suis venue ici pour suivre mon amour rencontré  sur la plage de Vama Veche (Roumanie)  dans une soirée du 1er Mai. Moi non plus je n’étais pas très sobre. Mais c’est ça l’amour – rien n’est parfait et tant mieux. Je suis venue aussi pour faire un master, pour une autre vie à Paris et  je suis tombée amoureuse de toi…

metro Paris

De ton métro. C’est quand même con, hein ? Mais oui, moi je suis tombée amoureuse de ce micro-cosmos, ce théâtre ambulant souterrain. Au début, c’était la ligne 13 qui servait pour aller à la fac. Toujours blindée, toujours en panne,  où j’ai vu rouler des joints, des visages de toutes les couleurs  des gens heureux, tristes, dubitatifs, décidés, coincés. Après c’était la ligne 4, pour aller faire mon stage. Après la 1, la 7, la 10, la 12, 2, 3, 5… la 6, qui reste ma préférée. Paris, ton métro reste mon kiff, pour toutes les histoires réelles ou imaginées, les femmes qui se maquillent entre 2 stations le matin/le soir, toutes les poésies découvertes sur les murs de ses wagons,  pour les milliers des gens qui m’ont fait rigoler, m’ont rendu triste, m’ont donné un espoir, qui ont cédé leur place pour mes fesses, qui  m’ont bousculé, m’ont donné envie d’avoir le nez bouché en Juillet. Pour tout ça et encore plus, ton métro va me manquer !

pigale

Pigalle, 13eme, Marais, Belleville, Saint Germain de Près&co. Les boutiques coquines, les bobos qui me font rigoler, le street-art à tous les coins de la rue, le mélange des cultures, les magnifiques boutiques de luxe, tes restos asiatiques à volonté… Ton « chaos » va me manquer terriblement, Paname !

SVP

Les gens que j’ai rencontrés ici, dans ton cœur, vont me manquer ! Des italiens, des grecs, des portugais, des libanais, des hongrois, des espagnols, des mexicains, des chinois,  des vietnamiens, des russes, des suédois, des brésiliens, des français, des roumains, des congolaises, des picards, des ch’tis, des montpelliérains, des occitans&co,  chacun m’a apporté quelque chose de beau, chacun a été, au moins une fois,  mon éclat de soleil, m’a fait pleurer ou rire comme une folle, chacun a une place dans mon cœur. Tous ces gens, qui restent chez toi, qui t’aiment profondément, vont me manquer.

Expo Paris

Toutes tes expos, tes manifestations culturelles, tous tes concerts, tes festivals vont me manquer aussi. Tes friperies, tes ventes privées, tes bons plans, mon Lanvin vont me manquer aussi beaucoup.

amour

La Vieille  Dame elle va me manquer aussi, la voyant tous les jours, toutes les nuits depuis ma fenêtre sur ma petite colline de Clamart. Dans les derniers mois elle est devenue pour moi un point de repère,  une preuve qu’on est toujours en vie, qu’on résiste face à la réalité pas très rose qu’on vit…

Bon soir Paname

Paris, grâce à toi j’ai appris beaucoup de choses sur moi-même.  Je peux dire qu’on s’était bien côtoyé pendant ces 5 ans, on a un peu grandi ensemble et tu m’as beaucoup aidé à dépasser mes limites, me donner la confiance en moi à travers toutes les emmerdes/jolies rencontres  que j’ai vécu. C’est ouf, mais avec toi j’ai appris comment voir les cotés positifs dans les situations, apparemment,  sans issues.  T’es un bordel inimaginable, t’es loin de ce qu’on voit dans les jolies cartes postales, mais  t’as une joie de vivre, une folie  dont je ne peux pas  me passer.  Tu es mon kiff et tu le resteras, Paname !

Victoire Paris

Mais chère Paris, ça ne va pas me manquer…. On s’en fout ! Les jolies choses sont beaucoup plus importantes que les grises.

A partir de la fin aout- début septembre, Une Roumaine à Paris, va devenir Une Roumaine à Toulouse ! Une ville que je n’ai jamais visitée, mais les amis, les gens qui la connaissent me disent que c’est le Top. On verra ! J’aime l’aventure, j’aime le Sud-Ouest de la France, pour moi c’est le Paradis, peut-être je vais aimer cette ville rose. En tous cas, j’ai hâte, de commencer ma nouvelle vie, créer mon nouveau cosmos.

Paris, mon amour, je te remercie pour tout !  Tu resteras dans mon cœur pour toujours ! 

Sans boulot, sans amis, Toulouse, j’arrive ! Fais-moi rêver !

La France m’a appris… – La diplomatie à la française (ou l’hypocrisie)

Étiquettes

, , ,


pere-noel-est-ordureJ’ai eu des discussions avec un ami français sur la diplomatie à la roumaine. Plutôt sur le manque de diplomatie ( mon manque de diplomatie:) ) et sur l’hypocrisie à la française, la soi-disant « diplomatie ».

Apres 4 ans et demi en France, je peux dire que le Français sait très bien sortir des jolis mots, faire des tournures de phrases très pompeuses. Il est le spécialiste des beaux discours, qui toujours élégants, vont te faire oublier qu’elle a été ta question… embarrassant (avec une si jolie langue, et de si jolis mots il y a de quoi faire, et ça serait dommage de ne pas en profiter, hein?🙂 ). Ce n’est pas le cas des Roumains. Pardon, mon cas!🙂 Lire la suite

La France m’a appris… – La politesse

Étiquettes

, , , ,


bonjour

Quand je suis arrivée en France (il y a 4 ans), je suis restée 3 mois dans le Sud-Ouest, pas très loin de Pau (le Paradis, à mon avis). Après, je suis montée sur Paris (pour faire un Master) et j’y suis toujours pour (encore) quelques temps (pas beaucoup j’espère, car le Nooord me casse… me donne le cafard – je vais développer tout ça dans un autre post bientôt🙂 ).

Depuis que je suis ici, j’ai beaucoup appris/(re)découvert. Cette ville m’a fait apprendre des choses sur moi même, car chaque jour est un défi. Même la politesse à Paris. Oui, je sais c’est drôle de mettre côte à côte « la politesse » et « Paris », si on pense à tous les clichés. Lire la suite

Les choses simples de la Roumanie

Étiquettes

, , , ,


stay-calm-ca-se-rezolvaSi vous suivez ce blog, vous connaissez déjà Marianne Rigaux. Sinon vous devez savoir qu’elle est une journaliste en freelance qui, entre autres, s’intéresse beaucoup à la Roumanie. Pourquoi? Je vous laisse (re)découvrir les choses simples de la Roumanie, vues par une française.  Lire la suite

{Guest Post} Vincent et ses 7 jours en Roumanie (VI)

Étiquettes

, , , , , , , ,


Casa Poporului

1, 2, 3 , 4, 5

« 6ème jour, petite balade matinale dans le parcul Cismigiu (juste derrière l’appart).
Ce petit parc calme et très ombragé est sûrement l’un des plus jolis de la capitale.
On y croise de nombreux runners, des retraités qui jouent aux échecs, des enfants et leurs parents auprès des zones de jeux, et des fontaines rafraichissantes. Lire la suite

{Guest Post} Vincent et ses 7 jours en Roumanie (V)

Étiquettes

, , ,


Herestrau Bucarest

 

 

1, 2, 3 , 4

« 5ème jour, nous prenons le métro à Universitate pour nous rendre au Parc Herastrau.
Nous mangerons là-bas, la promenade va être longue étant donné la taille de ce parc. Lire la suite

{Guest Post} Vincent et ses 7 jours en Roumanie (IV)

Étiquettes

, , , , , , , , ,


Bran

1, 2, 3

« 4ème jour, avant de quitter Brasov nous décidons de monter jusqu’à la citadelle.

Nous y trouvons de vieilles fortifications sur lesquelles flottent des drapeaux roumains. Et autour de la muraille on peut voir quelques vieux canons.
Il est encore tôt le matin, l’enceinte est fermée, mais nous profitons de la vue sur la montagne et sur la ville !

Après quelques photos nous reprenons notre chemin. Cap à présent sur Bran pour une visite du fameux château… de Dracula ! Lire la suite

{Guest Post} Vincent et ses 7 jours en Roumanie (III)

Étiquettes

, , , , , , , ,


Mine de sel de TurdaAprès le 1er et le 2eme épisode, voilà le 3ème…

« 3ème jour, je me rends à l’agence de location de voitures dès son ouverture pour y récupérer le véhicule réservé au préalable.

Le projet est simple => rejoindre Bucarest en traversant les Carpates !
Nous aurions pu prendre le train, mais la durée du trajet aurait été de 9h et cela se serait déroulé de nuit… alors pour profiter du paysage, rien de tel que la voiture ! Lire la suite

{Guest Post} Vincent et ses 7 jours en Roumanie (II)

Étiquettes

, , , , , , ,


gradina_botanica-clujAprès  l’épisode  1, voilà la suite du voyage de Vincent – Épisode 2

« 2ème jour, direction le jardin botanique de Cluj (Gradina Botanica Alexandru Borza)
Situé à proximité du centre-ville, c’est une bonne balade qui nous attend au milieu des parterres de fleurs colorés, du jardin japonais, et de la grande serre qui regorge d’arbres et de plantes tous azimuts.

Gradina Botanica Cluj NapocaLe parc est relativement grand et vallonné, certains chemins nous mènent dans des zones boisées qui sont bien appréciables par cette forte chaleur.

Heureusement, on trouve également des fontaines qui permettent de s’hydrater.
Au milieu du jardin, un château d’eau sur lequel nous pouvons grimper pour découvrir un point de vue sur le parc ainsi que sur certaines parties de la ville.

Cluj NapocaPour clore la promenade, nous visitons le musée situé à l’entrée du jardin. Y sont exposés herbiers, plantes et graines en tous genres conservés dans des bocaux, ainsi que de nombreux articles fabriqués à base de plantes (du simple cordage jusqu’aux chapeaux et vêtements).

La visite de ce jardin bien sympathique s’achève, il est déjà l’heure de manger.

Nous nous dirigeons à vers l’Euphoria, une brasserie située à quelques minutes de marche. Et c’est sur sa belle terrasse ombragée que la dégustation des spécialités roumaines se poursuit.

Euphoria Cluj NapocaL’après-midi, nous déambulons dans les rues de Cluj pour découvrir les principaux endroits restant à voir avant de quitter la ville.

La place Avram IancuLa place Avram Iancu en fait partie ! Très colorée, avec sa Cathédrale, sa statue, ses jets d’eau et le Théâtre National. Le tout entouré par de beaux et grands bâtiments. Elle vaut le détour !

ClujEnfin, avant de rejoindre l’appartement pour y préparer notre départ du lendemain, nous faisons un détour en taxi pour rejoindre le Mall Pollus. Le grand centre commercial de Cluj.

Chez Mango il faut reprendre les cours de françaisQuelques emplettes plus tard, nous rentrons et terminons la soirée au restaurant Casa Vikingilor, proche de l’appartement, où de copieux plats roumains nous attendent, ainsi que de bonnes bières ! Nous sommes calés !

Casa Vikingilor Cluj

Ainsi s’achève la visite de Cluj, nous allons à présent mettre le cap sur Bucarest, en visitant les villes qui jonchent le trajet.  »