Mots-clés

, , , , , ,


Hey voila un film que je veux voir!!! Je dis ça parce que d’habitude j’ai pas très envie de voir des films roumains: ce n’est tant qu’ils traitent des faits sociaux… C’est surtout qu’ils sont tristes: les décors, les personnages, l’action… ils me donnent le bourdon. Pour moi, le film doit me faire rire, pleurer, m’énerver ou me faire réfléchir, mais je ne veux pas sortir triste d’un cinéma. Donc, je peux compter sur les doigts d’une main les films roumains que j’aime.

J’avoue que j’ étais très heureuse quand cette année, les filles (Cristina Flutur et Cosmina Stratan) et Cristian Mungiu ont reçu leur prix à Cannes. Mon patriotisme a ressurgi :). La presse française a  très bien reçu ce film, avec de très bonnes critiques: « aride mais puissant », « performances impressionnantes » (Cristina et Cosmina), « on est pris au cœur et aux tripes », « c’est du grand cinéma », « une beauté impondérables d’images » etc. Me semble aussi que les français sont totalement séduits par Mungiu :).

Je veux voir Au-delà des collines parce que la vie dans une monastère m’intrigue beaucoup (je la connais un peu et je sais qu’elle n’est pas du tout sans péché), parce que récemment j’ai lu un interview avec Mungiu dans le magazine roumain « Tabu » et il est plein d’humour et a un charme très particulier et, pourquoi pas, avec ce film, j’arriverai à compter sur deux mains les films roumains qui ne sont pas remplis que par des gros mots et de la tristesse.

Credit foto: cinestarsnews.com