Mots-clefs

, , , , ,


constantin-elenaJ’ai le découvert récemment (même s’il existe depuis 2008) et j’étais touchée aux larmes par la simplicité , l’honnêteté de l’histoire, des personnages.

Réalisé par Andrei Dăscălescu, le documentaire présente la vie d’un couple de grand-parents/arrière-grands-parents (les grands parents du réalisateur), qui vit ensemble des plus d’un demi-siècle.

Je suis extrêmement émue car le couple de grand-parents vit dans le village qui s’appelle Cuejdi, pas très loin de Piatra-Neamt, ma ville natale, en Roumanie. C’est le village de mes grand-parents aussi, où j’ai grandi, où j’ai vécu la plus belle période de mon enfance. Avec ce documentaire, j’ai revu les rues, les collines, le cimetière, le prêtre … j’ai voyagé dans l’espace merveilleux  de mon enfance et beaucoup de souvenirs sont revenus. Et des émotions. Et des larmes, également.

Constantin et Elena sont comme  Nicolae et Ioana (mes grand-parents) – un couple pour lequel l’amour n’a pas d’age, un couple qui, après un demi-siècle, n’a pas oublié de se raconter des histoires, des poésies, n’a pas oublié d’être honnête.

Un documentaire très émouvant sur la simplicité de l’amour, qui peut être regardé sur Youtube avec des sous-titres en anglais et en français.

Avec des larmes dans mes yeux, merci Andrei Dăscălescu!!!