Mots-clés

, , , , , , ,


psychoJ’avoue: depuis que je suis arrivée en France, j’ai du mal avec la VF (« version française ») des films au cinéma et à la télé. Et surtout quand à la télé il y a l’option VO (« version originale »), mais, surprise, ça ne marche pas! Ou quand les cinémas de Versailles (qui ne sont pas les seuls, j’en suis sûre) n’ont pas programmé LE film en VO. Et ça, ça arrive souvent! Grrrrrr!!!

Il y a quelques années, en Roumanie, il avait un projet de loi pour que les films au cinéma soient doublés en roumain, mais ça n’a pas fonctionné, ça n’a pas eu de succès. Je me souviens qu’à l’époque je suis allée au cinéma voir une animation doublée, mais je suis sortie après 5 minutes. C’était HORRIBLE de ne pas entendre les vraies voix des acteurs! J’avais l’impression de perdre l’essentiel de la création artistique.

En Roumanie, depuis toujours, les films et les telenovelas sont sous-titrés (seuls les dessins animés pour les enfants sont doublés, pour ceux qui ne savent pas encore lire, donc c’est compréhensible).

Suivre les productions en version originale nous permet d’améliorer les connaissances linguistiques, ainsi que l’espagnol, l’italien, le portugais, le français (des langues latines, proches de la langue roumaine), et surtout l’anglais, car la grande majorité des productions sont américaines. Oui, c’est aussi grâce à cette manière de se détendre, à cet exercice devant un écran de cinéma/télé que les roumains progressent, arrivent à connaitre autant de langues étrangères. Il y a, également, l’école où on les apprend, depuis la maternelle. Et ça dure jusqu’à la fin de la fac. On n’est pas tous parfaits, mais on se débrouillent pour se faire comprendre dans n’importe quelle langue. 🙂

Pendant mon master 2 professionnel (en communication) à Paris, j’ai été stupéfaite de voir des gens (des Français) complexés devant quelques phrases en anglais, des gens qui n’arrivent pas à avoir un dialogue banal sur la question « What have you done this weekend? ». C’est peu probable de voir des choses pareilles dans les écoles roumaines.Sans aucune fausse modestie. Peut-être qu’il y a beaucoup de Français qui savent écrire correctement en anglais, mais ça sert à quoi s’ils n’arrivent pas à parler, s’exprimer?

Je vois cette vulgarisation du doublage comme une incitation à la paresse, qui est devenue un sport national. Je comprends très bien que le doublage aide les gens qui ont des problèmes de vision, mais les autres qui n’ont pas ces difficultés?

Je sais très bien que les Français n’aiment pas trop les Anglais, mais c’est bien de connaitre la langue de son ennemie, non? 🙂 J’entends souvent des clichés comme « les pays du nord de l’Europe ont une culture anglaise plus développée, et les latins n’aiment pas trop la langue de Shakespeare » et je sais qu’avant c’était une technique de censure, mais ces temps sont passés, non? Et nous, les Roumains nous sommes des latins, pourquoi nous y arrivons?

Je pense que c’est plutôt l’habitude, la culture « de la paresse », une situation bien confortable sans stimulation, que  je ne  comprends pas. Pourquoi cette réticence à connaitre les vraies voix, les vraies tonalités? Ce sont des différences culturelles toujours difficiles à comprendre.

Parce que il y a des doublages très pourris, je me suis régalée avec quelques uns  :)))