Mots-clés

, , , , ,


Maria TanaseMaria Tănase fait partie des gloires de la musique roumaine, à côté de George Enescu et Ciprian Porumbescu, compositeurs roumains mondialement connus.

Depuis le début du XXeme siècle, c’est elle la vraie chanteuse de la Roumanie. Et le 25 Septembre on célèbre le centenaire de sa naissance. Petit retour dans le temps.

Maria Tănase est une chanteuse de musique folklorique et traditionnelle née a Bucarest en 1913. Avec une carrière qui a dépassé les frontières de la Roumanie, et des tournées en Bulgarie, Turquie, France, États Unis, Maria Tănase a même chanté en français dans sa fleurissante, mais courte, carrière.

Interdite pendant le régime légionnaire des années ’40, pressée par les services secrets allemands et britanniques pour devenir leur informatrice, la chanteuse reste digne et fidèle à son public pour lequel elle monte sur la scène même quand elle a une fièvre de 40 degrés.

Quand la musique et la sculpture roumaines  se rencontrent à Paris … Entre Maria Tănase et Constantin Brâncuși, le sculpteur roumain, se fut le coup de foudre. Elle avait 25 ans, lui 62. Une histoire qui n’a pas beaucoup duré, mais « autant qu’il faudrait », selon Brâncuși.

Grosse fumeuse, Maria Tănase morte trop jeune ( à l’age de 49 ans à cause d’un cancer du poumon), mais elle laisse derrière elle un trésor artistique inestimable. Maria Tănase –  une vraie artiste, une réelle ambassadrice que la Roumanie n’a pas eu depuis très longtemps. On peut être fiers de ce qu’elle nous a laissé!

Credit photo:Lastfm.fr.