Mots-clés

, , , , , , ,


Sorin Onisor et son universJe l’ai découvert sur Facebook il y a quelques mois. Ses photos me fascinent car elles me font voyager dans le temps, dans mon enfance joyeuse vécue dans un petit village de la Moldavie.

Sorin Onişor est un homme qui aime les paysans, qui prend du temps pour les écouter, pour connaitre leurs histoires, et c’est pour ça que ses photos sont chargées d’émotions, ce sont des photos qui parlent, qui racontent une histoire.

Ça vient aussi du fait que Sorin Onişor a grandi à la campagne et a été professeur dans un village de Timiș (l’ouest de la Roumanie) pendant 10 ans avant de montrer les récits des paysans à travers ses photos.

Sorin n’est pas trop intéressé par la vie en ville, il ne se sent pas dans son monde, tandis que la simplicité des villages roumains l’attire beaucoup plus. Paysages sauvages, coutumes, hommes, femmes, enfants, animaux… une authenticité magnifique que Sorin Onişor veut la laisser comme témoignage pour les générations à venir.

Il a quelques semaines, j’ai décidé de lui écrire. Même s’il a un programme très chargé (de workshops de photographie, des voyages dans les villages à travers la Roumanie etc), Sorin a eu la gentillesse de me  répondre. Il y a quelques jours, il m’a même  envoyé une série des photos de Bucovine (une région dans le nord de la Roumanie) et j’ai envie de partager avec vous la beauté ancestrale de ces paysages et ces personnages vus par Sorin Onişor.

Les saisons en Bucovine semblent être paradisiaques…

Arc en ciel en Bucovine_Sorin Onisor Bergerie_Bucovine_Sorin Onisor Bucovina_Sorin Onisor

 

 Credit photo: Sorin Onisor