Mots-clés

, , , , , , , , , , , , ,


Combien de fois avez vous acheté un produit parce que vous l’avez vu dans une pub à la télé? Moi, comme je suis obsédée par les parfums, il y a 3 ans j’ai acheté «à l’aveugle» – Dahlia Noir de Givenchy, sans connaître l’odeur. Pourquoi? Je n’avais pas besoin d’un parfum, mais j’ai ADOREEEEEEEE la pub, et comme je suis une «adoreuse» (pour pas dire une acheteuse compulsive). Ça a été la seule et unique fois. Et oui, je ne me suis pas trompée sur l’odeur je l’aime toujours!

Les pubs sont, à mon avis, un bon moyen pour connaître un pays, car elles disent beaucoup de choses sur sa société, sur ses citoyens. Et en regardant les pubs depuis que je suis en France, je me pose la même question: «Il y a tellement de Françaises avec des fuites urinaires et des mycoses vaginales qu’il faut faire de pubs à la télé sur ça?» Quel est le but? C’est pour mettre une fois de plus, après les absorbants pour les règles bleues, les femmes dans une situation embarrassante? A mon avis, si une femme a un tel problème – qu’elle ‘laisse des traces’ ou qu’elle se gratte jour et nuit- elle ne va prendre son temps pour remplir un stade et l’annoncer à tout le monde au lieu de prendre la situation en mains et la résoudre le plus vite possible… Et j’imagine la pauvre dame de cette pub qui va à la boulangerie s’acheter une baguette et la vendeuse la reconnaît: «Bonjour! Ce n’est pas vous la dame avec des démangeaisons vaginales qu’on voit à la télé? »

Bah oui, dans les pubs françaises, la femme a aussi des problèmes de transit, des nausées, mais elle met quand même du Chanel, Dior ou d’Estée Lauder. Elle commande des plats cuisinés, elle porte des lunettes de vue (avec 3 paires reçues en cadeau chez X), elle part en vacances avec son homme.

L’homme Français (qui boit du Schweppes et bouffe du fromage) lui conduit des voitures, met du Ni*ea, il balade son petit bidou au marché pour peser des cerises une par une (juste pour faire ch*er les gens), il va à la banque, il n’est jamais ballonné, il n’a pas de pellicules, il ne connaît même pas les hémorroïdes! Quelques poils par ici, par là, mais c’est de la virilité, rien de grave.

En Roumanie, les pubs à la télé sont. Là-bas, la femme a les cheveux qui brillent (parce qu’elle se lave avec Pant*ne), il y a des chances qu’elle ait des pellicules (mais Head&Sh*ulders la sauve), elle lave la vaisselle à la main avec Fa*ry et ses linges deviennent immaculés avec Van*sh et Ari*l, avec l’aide de son lave-linge ( on en a, oui!:) ). Elle est «chic» et propre! Aucune trace de démangeaisons vaginales, mais elle a quand même des règles bleues (comme toutes les femmes dans les pubs télé quoi).

L’homme Roumain lui, dans les pubs il boit de la bière! Il est beaucoup dans les Carpates à cotés des ours ou des cerfs et il boit de la bière. Ou bien il est avec ses copains devant un match du foot, et il boit une bière de 2L dans une bouteille en plastique (dans la plupart des pubs)!

Une chose est claire – la femme Roumaine et l’homme Roumain sont dans le partage- ils mangent ensemble des sarmale, du salami, de la crème fraîche, ils boivent du lait et du Coca-C*la achetés en promo chez X supermarché, et ils partagent les problèmes de constipation, ils vont tous les deux à la fameuse chaîne de pharmacies Cat*na pour «traiter» les problèmes d’estomac.

Bah voilà, tout oppose ces deux pays- sauf les pubs pour Da*ia et les absorbantes pour les règles bleus. C’est déjà pas mal :)!

Crédit photo: https://haro-grenoble.info